En Australie, plus de 370 espèces de mammifères différents cohabitent. On y trouve de nombreuses espèces endémiques (on ne les trouve nulle part ailleurs). Environ 80% des mammifères qui vivent dans ce pays le sont. Depuis l’arrivée des premiers colons, l’Australie aurait perdu environ 10 % de ses espèces endémiques de mammifères terrestres.

Mammifères marsupiaux

C’est en Australie que l’on trouve la plus grande diversité de marsupiaux. Ils se caractérisent par leur poche abdominale (appelée également marsupium) dans laquelle le petit vient se placer. Il y restera jusqu’à ce qu’il sache se nourrir seul.

Kangourou

Kangourou

Il est le plus célèbre des marsupiaux d’Australie, il en est d’ailleurs l’emblème. L’Australie est le seul endroit au monde où vous pourrez croiser des kangourous à l’état sauvage. Bien adapté au climat, il supporte facilement les périodes de sécheresse et des températures supérieures à 40°c. Sa période de gestation est très courte (environ 35 jours). À la naissance, le petit qui mesure 2cm et ne pèse pas plus d’1g va rejoindre la poche de sa mère qu’il quittera définitivement au bout de 250 jours. À l’âge adulte, il peut mesurer jusqu’à 2m. Sa queue, qui peut atteindre 1m, lui sert de balancier pendant les sauts mais également de « siège ». Vous croiserez facilement des kangourous car cet animal prolifère dans tout le pays. Il y a d’ailleurs deux fois plus de kangourous que d’hommes en Australie ! (23 millions d’habitants pour environ 50 millions de kangourous). Il est même considéré par beaucoup comme un nuisible et est chassé pour sa viande et sa fourrure.

Koala

Koala

L’Australie est le seul pays au monde où vit le koala, plus particulièrement sur la côte Est entre le Victoria et le Queensland. Ne vous fiez pas à son apparence d’ours en peluche, le koala est doté de dents et de griffes pointues et peut être agressif ! Herbivore, il se nourrit exclusivement de feuilles d’eucalyptus ; il vit et dort d’ailleurs dans cette arbre, on dit qu’il est arboricole. Il a la particularité de ne jamais boire, c’est pourquoi son nom  signifie « ne boit pas » dans la langue aborigène. Du fait de son métabolisme très lent, il passe le plus clair de son temps à dormir : environ 19h par jour. En dehors de la saison des amours, c’est un animal très solitaire. Le koala n’est pas considéré comme une espèce en voie de disparition pourtant sa population a diminué de plus de 80% en 10 ans. Il est assez rare d’observer des koalas dans la nature ; pour avoir plus de chance de voir cet animal, rendez-vous sur Magnetic Island, au large de Townsville.

Wombat

Wombat

Le wombat est un animal nocturne et herbivore qui fait penser à un petit ourson. Il existe trois sortes de wombat : les wombats communs (Sud-Est de l’Australie), les wombats à nez poilu du Nord (Queensland) et les wombats à nez poilu du Sud (Australie méridionale). Il mesure d’1 à 1,20m et pèse jusqu’à 35kg. En dehors de la période de reproduction, ce marsupial est un animal assez solitaire. Il est muni de grosses griffes qui lui permettent de creuser des terriers et des galeries atteignant parfois une vingtaine de mètres de longueur. Sa poche abdominale s’ouvre par le bas afin d’éviter que la terre n’entre dedans lorsqu’il creuse. Quand il se sent en danger, il peut courir jusqu’à 40km/h et rejoint son terrier dont il bouche l’entrée grâce à son gros postérieur doté d’une plaque osseuse qui lui sert de bouclier. Ses dents ont la particularité de pousser continuellement pour compenser l’usure.  Petite originalité : les crottes du wombat sont de forme carrée !

Bilby

Bilby

Le bilby ou bandicoot lapin est un animal endémique d’Australie qui vit dans les zones désertiques. Souvent comparé au lapin pour ses longues oreilles, il est difficilement observable puisqu’il passe ses journées dans les terriers qu’il creuse et n’en sort que la nuit. Le bilby est omnivore, son alimentation se compose essentiellement de plantes, d’insectes, d’araignées et de petits animaux. Chassé pour sa fourrure soyeuse et proie des renards et des chats sauvages, le bilby est depuis quelques années menacé d’extinction et est donc en voie de réintroduction. Désormais, il est seulement présent dans 3 des 8 états australiens. Pour sensibiliser les australiens, en 2005 le gouvernement a lancé le « National bilby day ». Lors des fêtes de Pâques, les enfants  ont pris l’habitude de voir le lapin en chocolat remplacé par le bilby en chocolat !

Possum

Possum

Le possum d’Australie, qu’il ne faut pas confondre avec l’opossum américain, est un petit marsupial arboricole qui se nourrit essentiellement de plantes et d’insectes. Il mesure de 30 à 60cm selon les espèces. Ses griffes lui permettent de grimper aux arbres. Le possum n’est pas farouche et se laisse facilement approcher par les humains ;  à la tombée de la nuit, il n’est pas rare de le croiser.

Wallaby

Wallaby

Le wallaby ressemble beaucoup au kangourou, il fait d’ailleurs partie de la même famille mais est plus petit puisqu’il mesure entre 70 et 90cm à l’âge adulte. Il est également moins méfiant que le kangourou est donc plus facile à approcher. Il vit dans la savane, les forêts mixtes et les zones rocheuses essentiellement sur la côte Est et Sud de l’Australie et en Tasmanie. Kangaroo Island est l’endroit idéal pour le rencontrer. C’est un animal nocturne ; pendant la journée il se repose à l’abri de la chaleur. Il se nourrit principalement d’herbes. En général, lorsqu’il se déplace, ses bonds font 3m de longueur et 1m de hauteur mais peuvent parfois atteindre 7m de longueur et presque 2m de hauteur ! Le wallaby n’est pas une espèce menacée, sa chasse est donc permise et sa viande consommée.

Diable de Tasmanie

Diable de Tasmanie

Le diable de Tasmanie ne vit que dans les forêts de la Tasmanie. Depuis la disparition du tigre de Tasmanie, il est le plus grand marsupial carnivore d’Australie. Il se nourrit de mammifères, d’oiseaux, de poissons, d’insectes et de reptiles mais se contente le plus souvent de charognes. Sa mâchoire est très puissante et lui permet d’éliminer totalement ses proies puisqu’il dévore également leurs os et leur fourrure. Le diable de Tasmanie est plutôt solitaire excepté lors des repas, les affrontements sont alors fréquents. Malgré sa réputation et son cri effrayant que l’on entend à des kilomètres, cet animal n’est pas dangereux et ne s’attaque pas aux humains sauf s’il se sent menacé. Lorsqu’il est anxieux il dégage une forte odeur comparable à celle de la mouflette.  Longtemps chassé, cet animal est désormais protégé. Le diable de Tasmanie le plus connu n’est autre que Taz, le célèbre personnage des Looney Tunes.

Mammifères placentaires

Les placentaires ou euthériens forment la sous-classe la plus importante chez les mammifères. Comme chez les êtres humains, l’embryon se développe entièrement dans le corps de la mère et se nourrit grâce au placenta.

Dingo

Dingo

Le dingo, à mi-chemin entre le chien et le loup est un animal sauvage qui vit principalement dans le Nord mais est présent dans tout le pays à l’exception de la Tasmanie. Cet animal aurait été importé par l’Homme, il y a environ 4 000 ans.  Il serait un descendant du loup gris qui aurait été pré-domestiqué et serait ensuite retourné à l’état sauvage.  Carnivore, il se nourrit de kangourous, de wallabies, de lapins, d’oiseaux et de reptiles. C’est d’ailleurs le plus grand prédateur terrestre du pays. Même s’il est très peureux et ne s’approche pas des humains, le dingo a mauvaise réputation. Il est tué par les fermiers qui souhaitent protéger leurs bétails; certains états australiens ont même mis en place des programmes d’élimination du dingo. Il est souvent confondu avec les autres chiens sauvages. De plus, en raison des croisements avec les chiens domestiques et les chiens sauvages, la majorité des dingos sont actuellement des hybrides. Le dingo est donc une espèce qui risque de disparaître.

Mammifères monotrèmes

Les monotrèmes sont des mammifères ovipares et pondent donc des œufs.  Ils ont également la particularité de posséder un orifice unique (comme les oiseaux) par lequel ils urinent, défèquent et se reproduisent.  Actuellement, on dénombre  5 espèces de monotrèmes dans le monde dont deux présentes sur le sol australien.

Échidné à nez court

Echidné

L’échidné à nez court (ou échidné australien) occupe la quasi-totalité du continent australien.  Il ressemble beaucoup à un hérisson ou un porc-épic mais ne fait pourtant pas partie de la même famille. En dehors de la période de reproduction, c’est un animal assez solitaire. Il mesure jusqu’à 50 centimètres et son corps est couvert de fourrure et d’épines très pointues.  Lorsqu’il se sent en danger, il s’enfouit dans le sol ou peut se rouler en boule. Il a un museau en forme de tube et ne possède pas de dents.  Mais sa langue collante et extensible lui permet d’attraper les fourmis et les termites dont il se nourrit. Il peut vivre 50 années, ce qui est très rare chez les petits mammifères. L’échidné est présent dans la culture animiste des aborigènes et fut également l’une des 3 mascottes lors des Jeux Olympiques de Sydney en 2 000.

Ornithorynque

Ornithorynque

L’ornithorynque est un animal semi-aquatique à l’apparence étrange. Il possède un bec constitué de peau épaisse très sensible, une queue qui évoque celle du castor et des pattes palmées.  Il vit uniquement à l’Est de l’Australie et en Tasmanie.  Ses pattes courtes et positionnées latéralement lui donnent une démarche de reptile.  Il vit dans des terriers sur les berges mais passe environ 12h par jour dans l’eau à chasser sa nourriture. C’est un carnivore qui se nourrit de larves, de crevettes, d’écrevisses et d’insectes. Il le seul mammifère au monde doté de l’électrolocalisation. Cela lui permet de repérer ses proies en détectant le champ électrique émis par celles-ci. Cette capacité lui est indispensable puisqu’une fois dans l’eau il est aveugle et sourd : la rainure dans laquelle se trouve ses yeux et son nez se referme lorsqu’il nage. Longtemps chassé, cet animal est désormais protégé. Il est difficilement observable, mais si vous en croisez un faites attention car les mâles et les petits possèdent des crochets venimeux sur leurs pattes postérieures.