Carte de l'Australie

Les nouvelles règles pour le Working Holiday Visa pendant le COVID

Envie de partir en Australie avec un visa WHV mais pas sûr de comprendre toutes les nouvelles règles pendant le COVID ? Vous êtes déjà en Australie mais la pandémie a chamboulé vos plans ? Vous vous demandez si vous pouvez encore trouver du travail et poursuivre votre aventure en Working Holiday visa ? Cet article est pour vous !

Le COVID-19 a eu un impact sanitaire désastreux dans bon nombre de pays sur la planète. La pandémie a également entraîné des changements législatifs soudains en matière d’immigration. Celle-ci a incité le départ précipité de centaines de milliers de jeunes backpackers du pays. En conséquence, cela à provoqué la mise en place de nouvelles règles pour faire face à cette situation inédite.

Julian Leeser, député libéral en Nouvelle-Galles du Sud (NSW) a récemment indiqué que jusqu’à 50000 backpackers en Working Holiday Visa avaient déserté l’île depuis le début de la pandémie. Initialement priés de rentrer dans leurs pays d’origine par le gouvernement en raison des risques sanitaires, les conditions autour du WHV ont ensuite été assouplies afin de faire face au manque de main d’œuvre dans certains secteurs clés.

Quelles sont les nouvelles règles et quels sont les secteurs en demande pour les pvtistes ?

Dans cet article, nous vous communiquerons toutes les infos nécessaires pour continuer ou réaliser votre rêve australien.

Situation actuelle dans le pays

L’Australie a été relativement épargnée par la ‘’première vague’’ de l’épidémie en mars et avril. Elle commençait dès le mois de mai à rouvrir les frontières entre états pour relancer son économie. Toutefois une deuxième vague plus forte s’est récemment abattue sur l’état du Victoria. Celle-ci a frappé notamment de plein fouet la ville de Melbourne.

Avec en moyenne plus de 300 cas par jour depuis le début du mois de juillet, l’état du Victoria a d’ailleurs imposé le port du masque obligatoire dans les endroits publics à Melbourne et Mitchell Shire à partir du 23 juillet 2020.

Le bilan s’élève au 26 juillet à 155 morts et 13,950 cas.

Déplacements entre états

Le Victoria est fermé au reste du pays et une zone de voyage privilégiée entre certains territoires (Travel Bubble) sera mise en place entre les états d’Australie-Occidentale, d’Australie méridionale, de Tasmanie et le Territoire du Nord à partir du 7 août 2020.

La frontière est ouverte entre la Nouvelle-Galles du Sud et le Queensland (sauf pour les personnes habitant dans des foyers épidémiques tels que Campbelltown, Liverpool ou Fairfield).

Mise à jour du 29 juillet : Le Queensland a fermé sa frontière à l’ensemble de la ville de Sydney (plus seulement aux foyers épidémiques cités précédemment).

Chaque état adopte ses propres règles en matière de conditions d’entrée et celles-ci évoluent rapidement en fonction de la situation. Nous vous conseillons donc de vérifier sur le site du gouvernement de l’état en question. Veuillez trouver ci-dessous les règles en vigueur par état au moment où vous souhaitez vous déplacer :

Nouveau Temporary Activity Visa (Subclass 408)

Il s’agit d’un visa temporaire permettant l’entrée en Australie de travailleurs aux compétences spécifiques qui opèrent dans des domaines jugés clés par le gouvernement australien.

Notez qu’il permet également à des détenteurs de Working Holiday Visa, se trouvant en Australie et ayant déjà effectué une ou deux années sur leur visa, de rester en Australie et de continuer à travailler de manière légale.

Il est constitué de plusieurs sous-catégories. Si vous êtes actuellement en Working Holiday Visa, le COVID-19 Pandemic Event est le visa auquel vous pouvez prétendre sous certaines conditions.

Le visa COVID-19 Pandemic Event

Le COVID-19 Pandemic Event permet aux pvtistes de travailler dans les domaines jugés critiques par le gouvernement. En effet, il est possible de continuer à travailler même si le Working Holiday Visa a expiré ou expire bientôt.

Les domaines jugés critiques sont :

  • L’agriculture
  • L’industrie alimentaire
  • Le secteur médical (incluant le secteur de la santé traditionnel et le secteur des soins aux personnes âgées et handicapées)

Il permet également aux détenteurs d’un WHV arrivant à expiration (qui ne travaillent pas dans un secteur critique et n’ont pas les fonds ou la capacité de retourner dans leur pays d’origine pendant la pandémie) de rester sur le territoire de manière légale. Celui-ci est valable pour une période de douze mois maximum. Les droits de travail, en revanche, se limiteront aux secteurs critiques.

Conditions d’éligibilité

  • Postuler en ligne
  • Se trouver sur le territoire australien
  • Détenir un visa temporaire qui va expirer dans moins de 28 jours ou avoir un visa temporaire qui a expiré il y a moins de 28 jours
  • L’employeur doit fournir la preuve que vous travaillez dans un secteur critique
  • L’employeur doit fournir la preuve qu’un résident permanent ou citoyen australien ne peut pas effectuer le travail
  • Souscrire à une couverture santé

Vous pouvez également obtenir ce visa si vous êtes capable de fournir la preuve qu’il vous est impossible de prétendre à un autre visa ou que vous ne pouvez pas quitter le pays à cause des restrictions actuelles.

Notez que si vous ne travaillez pas dans un domaine critique, si vous ne pouvez pas rentrer chez vous mais êtes en mesure de postuler à un autre visa comme le visa étudiant par exemple, votre demande de visa COVID-19 Pandemic Event pourrait bien être refusée.

Assurez-vous d’avoir exploré toutes les options de visas qui s’offrent à vous ici avant de postuler au Visa 408.

Coût : gratuit

Cliquez ici si vous souhaitez postuler.

Révision de la règle des 6 mois

L’une des conditions du Working Holiday Visa “original” est le fait qu’un jeune ne peut travailler pour la même entreprise que pour une durée maximum de 6 mois.

Afin de faire face aux pénuries et aux changements économiques rapides dans le pays, le gouvernement a depuis assouplit cette règle mais toujours avec des conditions.

Nous avons listé ci-dessous les conditions ne nécessitant pas de demander la permission préalable au gouvernement afin de pouvoir travailler pour un employeur pendant plus de 6 mois sur son Working Holiday Visa:

  • Travailler pour le même employeur pendant 6 mois maximum avant de changer de site géographique
  • Travailler dans le domaine agricole
  • Exercer dans certaines industries spécifiques dans le Territoire du Nord
  • Aider aux efforts pour replanter des arbres après les feux de brousse de 2019-2020
  • Exercer dans l’un des secteurs critiques liés à la pandémie de COVID-19

Vous ne remplissez pas ces conditions ? Demandez la permission d’étendre votre contrat pour le même employeur au-delà des 6 mois en cliquant ici.

Travail dans les fermes

Si vous souhaitez travailler dans une ferme qui se trouve dans un autre état, vous devrez vous enregistrer sur le site du gouvernement ici. Vous devez obligatoirement vous isoler pendant 14 jours afin d’éviter la propagation du virus aux zones rurales.

Votre futur employeur devra s’assurer du respect du confinement total avant de commencer le travail.

Vous avez des questions ?

N’hésitez pas à les poser dans notre section commentaire ci-dessous. Nous serons ravis d’y répondre!

Carte de l'Australie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisir votre nom
Saisir votre adresse email

Les peuples Aborigènes d’Australie
282 Partages Facebook Twitter Pinterest LinkedIn Imprimer  Impossible de parler de l’Australie sans évoquer les peuples Aborigènes et leur histoire. Car voyager dans ce...
Kangaroo Island : destination nature !
Facebook Twitter Pinterest LinkedIn Imprimer Située en Australie-Méridionale à 126km au Sud d’Adélaïde et à l’extrémité de la Péninsule de Fleurieu, Kangaroo Island (KI)...
Rédiger un CV australien
26 Partages Facebook Twitter Pinterest LinkedIn Imprimer La première étape pour trouver un emploi en Australie est la rédaction d’un CV, “resume” en anglais....
Copy link
Powered by Social Snap