Qu’est-ce que c’est ?

La mégafaune est un terme qui caractérise les animaux ayant un poids supérieur à 45kg. Ce sont pour la plupart des espèces vertébrées. Mais lorsque l’on parle de mégafaune australienne, on fait référence aux animaux de grande taille qui ont vécu pendant le Pléistocène. Le Pléistocène est la 1re époque géologique du Quaternaire, elle dura de 2 000 000 à 10 000 ans avant J-C. C’est d’ailleurs pendant le Pléistocène qu’est apparu l’homo erectus.

Les animaux

Voici quelques-uns des animaux géants qui peuplaient l’Australie à cette époque :

Diprotodon ou le wombat géant

Diprotodon Photo : Yun Huang Yong / flickr

Diprotodon
Photo : Yun Huang Yong / flickr

Le diprotodon est le plus grand marsupial de tous les temps puisqu’il pouvait mesurer jusqu’à 3m de long, 2m de haut et pesait entre 2 et 3 tonnes. Sa taille était similaire à celle d’un hippopotame mais son apparence était proche du wombat et ses déplacements assez lents. Son nom vient du grec ancien qui signifie « deux dents en avant ». On ne sait pas grand chose de son mode de vie mais il semblerait qu’il fût végétarien et vécût à proximité de points d’eau. Le mythe aborigène du Bunyip aurait été inspiré par cet animal.

Procoptodon Goliah ou le kangourou géant

Procoptodon Goliah Photo : Peter Trusler / Australian Postal Corporation

Procoptodon Goliah
Photo : Peter Trusler / Australian Postal Corporation

Le Procoptodon Goliah du genre Sthenurus est le plus grand kangourou ayant jamais existé. Il mesurait entre 2 et 3m de hauteur et pesait jusqu’à 240kg. Dotée d’une mâchoire puissante et de longues oreilles, sa face plane ressemblait à celle d’un lapin. Ses pieds ne disposaient que d’un seul doigt mais ses mains lui permettaient de cueillir des feuilles dans les arbres. De par sa morphologie, il n’était pas capable de sauter; il se déplaçait donc en marchant.

Thylacoleo carnifex ou le lion marsupial

Thylacoleo carnifex

Thylacoleo carnifex

Le lion marsupial étaient un mammifère carnivore d’1m50 de long, 0,75m de haut pour 150kg. Du même ordre que les kangourous, son apparence le rapprochait pourtant plus des grands félins. Considéré comme un superprédateur, on estime qu’il était même capable de chasser le diprotodon, pourtant bien plus grand que lui. Pour ce faire, il plantait ses deux grandes incisives dans le cou du wombat géant.

Dinornis ou l’oiseau géant

Dinornis Photo : Biodiversity Heritage Library

Dinornis
Photo : Biodiversity Heritage Library

Les plus grands spécimens de dinorni (nom scientifique du moa géant) pouvaient mesurer jusque 4m de haut pour 300 kg. C’est le plus grand oiseau ayant jamais existé. Mais il ne possédait pas d’aile et était donc incapable de voler. Son œuf pouvait contenir 4 litres soit équivalent de 60 œufs de poule !

Mégalania ou le lézard géant

Megalania

Megalania

Le mégalania ou « boucher géant » était un immense lézard plus précisément un varan dont l’apparence s’apparentait à celle du dragon de komodo. La description de cet animal n’est pas formelle puisque les scientifiques ont retrouvé peu de fossiles de ce varan mais l’on estime qu’il mesurait entre 6 et 8m de long pour un poids maximal de près de 2 tonnes ! Certains scientifiques pensent que quelques spécimens auraient survécu…

Meiolania ou la tortue géante

Meiolania Photo : Rob Westdorp

Meiolania
Photo : Rob Westdorp

On a retrouvé de nombreux fossiles de cette tortue en Australie et notamment sur l’île de Lord Howe. Cette espèce aurait disparu d’Australie en même temps que les autres animaux de la mégafaune cependant elle aurait survécu sur une île du Vanuatu jusqu’il y a 2 000 ans. Elle pouvait mesurer jusque 2,5m de long et possédait deux cornes qui lui empêchait de rentrer la tête dans sa carapace pour se protéger des prédateurs.

La disparition de la mégafaune

L’extinction de la mégafaune se serait produite il y a entre 27 000 et 40 000 ans. Depuis plus de 40 ans, les raisons de cette extinction ont donné lieu à de nombreuses théories controversées et à des débats très animés. Ainsi, pendant longtemps, on a pensé que l’extinction de la mégafaune avait été causée par des changements climatiques et notamment une aridité accrue qui aurait favorisé le déclenchement d’incendies provoquant la disparition de ces immenses animaux.

Mais même si les changements climatiques n’y sont sûrement pas étranger, les résultats d’études récentes laissent à penser que c’est essentiellement l’Homme qui serait responsable de l’éradication de la mégafaune. En effet, l’Homme, arrivé il y entre 40 et 50 000 ans sur le territoire australien, aurait chassé ces énormes espèces de mammifères en ne laissant pas le temps de se régénérer.