Qu’est-ce que c’est ?

Le WWOOFing (World Wild Opportunities on Organic Farms) est un réseau international de fermes biologiques qui relient des bénévoles (helpers) à des agriculteurs biologiques et des producteurs (hosts). Le principe du Wwoofing est basé sur un échange non monétaire. Vous donnez votre aide quelques heures par jour (entre 4 et 6 heures) dans une ferme et en échange vous serez nourri, logé et le plus souvent blanchi!

Les tâches peuvent être diverses et dépendent de l’endroit où vous choisissez d’aller. Mais elles sont le plus souvent orientées autour de l’agriculture biologique et des travaux d’extérieur : jardinage; plantation d’arbres; désherbage; travaux environnementaux; alimentation des animaux; etc. Plus de renseignements sur le site de l’organisation internationale.

recolte

Comment devenir WWOOFers en Australie ?

Chaque pays dispose d’une organisation nationale, pour l’Australie elle est représentée par le WWOOF Australia. Ce site officiel est accessible en français mais la traduction y est approximative.

Pour devenir « helper » en Australie, il faut avoir entre 18 et 80 ans et adhérer à l’organisation nationale. L’adhésion qui coûte 70 $AU est valable 12 mois. Elle comprend le livre WWOOF Australia ou l’application mobile qui recensent l’ensemble des « hosts » du pays, un forum en ligne ainsi qu’une assurance minimum qui vous couvre pendant la durée de votre travail volontaire. Le livre est disponible en PDF, mais si vous souhaitez la version papier, son envoi en France vous coutera 15 $AU supplémentaires. Si vous êtes déjà en Australie, l’envoi vous coûtera 5 $AU (10 $AU en envoi express). Il est également possible d’acheter le livre et l’accès à l’application mobile pour 90 $AU. Le livre et l’application mobile vous donnent accès aux coordonnées et aux descriptions de plus de 2 000 fermes. 270 d’entre elles sont certifiées biologiques, les autres sont des fermes traditionnelles utilisant des pratiques biologiques.

Vous pouvez adhérer directement en ligne via la page : https://wwoof-com-au.cgi-data.com/webform/806938.cgi ou via ce formulaire : http://www.wwoof.com.au/shop/offline-order-form que vous enverrez par courrier ou par fax avec votre paiement et une copie de votre pièce d’identité (passeport ou permis de conduire). Il est également possible d’acheter le livre directement sur place. Sur internet ou par courrier /fax, il existe 3 sortes de moyens de paiement : par carte bancaire, via PayPal ou par EFT / Bank Deposit (ce service est exclusivement disponible pour les clients de banques australiennes).

Quel visa faut-il obtenir ?

Le visa travail n’est pas exigé pour faire du WWOOFing en Australie. Plusieurs types de visas permettent de devenir « helpers » en Australie :

  • Visa étudiant
  • Visa tourisme, sous certaines conditions (l’objectif principal de votre voyage est le tourisme, le travail volontaire est secondaire ; le travail volontaire ne donne lieu à aucune rémunération autre que les repas, l’hébergement et l’argent de poche).
  • Visa Working Holiday, qui est le visa idéal pour faire du WWOOFing  puisqu’il vous permet de rester 1 an en Australie.

Il est conseillé d’attendre l’obtention de son visa avant d’adhérer au programme WWOOFing. En effet, les frais d’adhésion ne sont pas remboursables. À noter également que depuis le 31 août 2015, le travail volontaire n’est plus éligible pour le Second year visa.

oie

Pourquoi faire du WWOOFing? / Précautions

Faire du WWOOFing présente de nombreux avantages. Cela vous permettra d’améliorer votre anglais; de voyager sans débourser un centime pour le logement et les repas; de vous immerger dans une famille et dans la culture australienne; d’acquérir de nouvelles compétences voire même d’apprendre un nouveau métier et de créer de véritables liens avec des australiens.

Le WWOOFing est un bon plan mais quelques précautions sont à prendre avant de se lancer. Sachez que le temps de travail quotidien et le type de tâches à effectuer varient d’un « host » à l’autre. C’est pourquoi il est important de bien prendre le temps de choisir la ferme dans laquelle vous irez; et surtout n’hésitez pas contactez le fermier au préalable pour connaître les conditions d’hébergement et de travail. Consulter également les avis des précédents « helpers ». Et même si cela arrive très rarement, si vous vivez une mauvaise expérience chez un « host », informez directement l’équipe de WWOOF Australia.