Moins célèbre que la grande barrière de corail, le récif de Ningaloo n’en vaut pas moins le détour!

Situé sur la côte Ouest à 1 200km au Nord de Perth, il s’étend sur un peu moins de 300km entre Coral bay et Exmouth.

Grandes plages de sables blancs, température de l’eau entre 20 et 30 °c, lagons, faune et flore d’une diversité époustouflante ; Ningaloo est petit coin de paradis pour les plongeurs et les amoureux de la nature et n’a rien à envier à la grande barrière de la côte Est. Elle présente également un avantage : si les récifs de la Grande barrière de corail sont à des dizaines de km des côtes, ceux de Ningaloo sont accessibles à la nage, depuis la plage. A certains endroits, le récif est à 100m du rivage ! Mieux vaut tout de même être un bon nageur, car les courants peuvent parfois vous emmener rapidement au large.

Enfilez vos palmes et votre masque, dans le Ningaloo Marine Park, vous pourrez admirer plus de 500 espèces de poissons tropicaux, 250 espèces de coraux, 600 types de mollusques, 600 variétés de crustacés, un millier d’algues différentes, des étoiles de mer, des dauphins, des tortues de mer, et bien d’autres espèces.

Les requins

Plus de 150 espèces de requins parcourent les eaux australiennes. A Ningaloo, on peut facilement y rencontrer plusieurs types de requins comme le requin à pointe blanche ou le requin gris de récif. Ces requins sont de petite taille, ils dépassent rarement les 2m et sont inoffensifs.

La star de Ningaloo reste le requin baleine. C’est le plus gros poisson du monde puisqu’il peut mesurer jusque 14m et pèser entre 10 et 20 tonnes. Sa tête aplatie possède une  bouche longue de 2m qui filtre tonnes 2 000 tonnes d’eau par heure. Malgré sa taille impressionnante et ses 3 000 dents, il est totalement inoffensif. En effet, il se nourrit principalement de larves, de planctons, de crustacés et de petits poissons. Il n’est pas craintif et se laisse faiblement approcher par l’homme. Entre mars et avril, les coraux se reproduisent massivement. Cela attire les requins baleines dans les eaux de Ningaloo qui y trouvent une source abondante de nourriture. Entre avril et juillet, pour environ 350 dollars il est  possible de nager avec les requins baleines ; ce prix est certes assez élevé mais cette expérience unique est inoubliable!

Requin blanc

Les raies manta

Vous pourrez croiser des raies manta de récif : les Mantas birostris  et les Mantas alfredi. Ce poisson de grande taille est très impressionnant. Son envergure peut atteindre 7m même si la plupart mesure 3m. La raie manta pèse jusqu’à 1 tonne. Son corps très aplati, plus large que long, a une forme de losange. Elle possède deux nageoires appelé aussi ailes ;  sa nage souple et gracieuse ressemble plus à un vol. Son alimentation se compose essentiellement de zooplanctons et d’animaux microscopiques. Les raies manta sont des animaux totalement inoffensifs et sont présents presque toute l’année mais plus particulièrement de mai à novembre.

Raie manta

Les baleines

Dans le Ningaloo Marine Park, on dénombre 14 espèces différentes de baleines comme les cachalots, les baleines franches ou encore les orques. Mais l’espèce la plus fréquemment rencontrée est la baleine à bosse ou Humpback. Elle est connue pour ses sauts spectaculaire hors de l’eau et pour ses chants longs et complexes. Lorsqu’elle expulse l’air de ses poumons, son souffle occasionne un nuage d’eau atteignant jusqu’à 3m. Ce mammifère, d’une taille de 13 à 14m et pesant généralement 25 tonnes, traverse les eaux de Ningaloo de juillet à novembre pour leur migration annuelle. Pendant cette saison, il est possible de faire des croisières d’observation.

Baleine à bosse

Les dugongs

C’est un mammifère marin, cousin du lamantin.  Il mesure entre 3 et 4m et pèse jusqu’à 900kg. Herbivore, il est également appelé « vache marine » : il  broute les herbes des prairies sous-marines et peut ingérer jusque 40kg de nourriture quotidiennement. Le dugong est considéré comme une espèce vulnérable et fragile. En plus de son taux de reproduction très faible, de nombreuses menaces pèsent sur lui : collision avec les bateaux, braconnage, dégradation de son habitat par les activités humaines, capture accidentelle… Espèce menacée, le dugong présente un risque élevé d’extinction et fait désormais l’objet d’un  plan de conservation en Nouvelle-Calédonie. Sa capture est donc strictement interdite!

Dugong

Comme partout en Australie, impossible d’échapper aux méduses. Mais si certaines espèces de méduses sont mortelles, celles que vous rencontrerez à Ningaloo sont inoffensives. Il s’agit de la variété Aurelia Aurita (Saucer Jellyfish en anglais) qui est sans danger pour l’homme.

Plongée sous marine, snorkeling, croisière en bateau, kayak ou encore tour en avion panoramique. Il existe de nombreuses façons de découvrir les richesses de Ningaloo Marine Park !

Quand se rendre à Ningaloo Marine Park?

Vous pouvez vous y rendre tout au long de l’année car chaque saison offre son spectacle :

  • de novembre à mars : période de la ponte des tortues de mers et de l’éclosion des œufs sur le sable
  • entre mars et avril : ponte des coraux quelques jours après la pleine lune
  • de mai à juillet : période pendant laquelle il est possible de nager avec les requins baleines
  • entre mai et novembre : migration des raies manta. À partir de juillet c’est également la période de migration annuelle des baleines à bosses.

Comment s’y rendre?

Il est possible de se rendre au Ningaloo Marine Park par avion. Comptez 2h de vol de Perth. L’aéroport se situe à Learthmonth, à 37 km. A la sortie de l’aéroport, vous trouverez des navettes qui assurent la liaison jusque Ningaloo.

Vous pouvez également vous y rendre par la route, Ningaloo Marine Park est situé à 2 jours de route de Perth. Sachez que Coral Bay est desservie par des bus (15h de route).